En direct avec TdS #1

Lien zoom pour nous rejoindre:
https://us02web.zoom.us/j/82801647960
ID de réunion : 828 0164 7960

Mardi 18  mai 2021, à partir de 21h00, venez échanger avec nous sur la ville et son actualité. Un an après l’élection municipale, les sujets ne manquent pas : les orientations du PLU, le budget et l’augmentation de la taxe foncière, les emplois de complaisance devenus suspects, etc. !

En présence notamment de Fabrice Hamelin, notre conseiller municipal, et de notre invité, Patrick Ailloux, du collectif de défense de la Promenade de la Dhuis, ce sera l’occasion d’échanger sur les sujets qui ont suscité attention et débats depuis plusieurs semaines.   

   

Ce soir, nous avons tenté une nouvelle expérience pour nourrir la démocratie locale. Merci à Patrick Ailloux d’avoir accepté notre invitation ; merci à toutes et tous pour votre participation amicale.

Rien ne va PLU !

En quelques jours, la pétition refusant une nouvelle traversée routière de la promenade de la Dhuis à Thorigny sur Marne a reçu plus de 2000 signatures.  Cette mobilisation, relayée par la presse et les oppositions au conseil municipal, répond à l‘Opération d’Aménagement et de Programmation (OAP) que la nouvelle équipe municipale a annoncé vouloir mener sur le plateau des Vallières. 

Cette OAP a également suscité la mobilisation des ambassadeurs du climat nommés par la Communauté d’Agglomération de Marne et Gondoire qui s’inquiètent de l’artificialisation des sols de cet espace de 10 hectares jusqu’ici dédié aux activités agricoles.  

Dans le projet porté par l’adjoint à l’urbanisme, et présenté en conseil municipal le 17 mars 2021, cet espace est entièrement voué à l’activité économique. C’est un choix structurant de la majorité qui suscite de nombreuses inquiétudes et auquel nous nous opposons fermement. 

Une déchetterie sur le plateau ? 

Le projet d’aménagement de la zone 3 des Vallières est dans les tiroirs depuis de nombreuses années. La majorité d’hier avait choisi d’attendre et de sanctuariser la zone agricole. Au cours de la dernière campagne municipale, l’ancien maire, M. Guillemet, avait néanmoins présenté un projet qui n’était pas très éloigné de celui dévoilé, aujourd’hui, par la nouvelle majorité. Comme dans le programme de l’OAP, une déchetterie devait être installée en bord de Dhuis. Occupant près de 10 000 m2, elle était simplement accompagnée d’une « ressourcerie », (toute) petite concession à l’air du temps. 

La ressourcerie ne fait pas partie du projet de la nouvelle majorité (!) et ce sont 7000 m2 qui sont réservés à la déchetterie du SIETREM. Les deux projets se valent du point de vue des menaces qu’ils font peser sur cet espace agricole et l’environnement.  Nous les rejetons tous les deux. 

Bien entendu, une déchetterie de ce côté-ci de la Marne a du sens et d’autant plus que la nouvelle municipalité a renoncé à résoudre le problème posé par la vétusté du pont en X et les encombrements quotidiens causés par son franchissement. Elle en a d’autant plus  que la nouvelle majorité entend construire 150 nouveaux logements sur le site de l’ancien Intermarché (!) et développer une nouvelle zone d’activité économique de 10 hectares entre le lotissement des Cerisiers et la Dhuis.

Là encore, un peu de bon sens, de courage et d’imagination ne seraient pas inutiles. Sur la commune de Thorigny ou dans les communes voisines, d’autres lieux peuvent accueillir une déchetterie pour pérenniser celle qui est, aujourd’hui, mobile et occupe périodiquement les abords du collège. Pourquoi pas une déchetterie en bords de Marne, en lieu et place de la friche, avec l’évacuation des déchets par voie navigable ? Ne serait-ce pas plus écologique, plus efficace et moins coûteux ? Moins de camions sur les routes de la commune, moins de camions sur le pont en X !

Une zone d’activité à vocation économique stricte !

Pendant la campagne, TDS avait recueilli les attentes des riverains de la zone pavillonnaire des Cerisiers ; les voisins se plaignaient alors des pesticides et attendaient une réponse municipale à leurs inquiétudes pour la santé de leurs enfants et de leurs animaux de compagnie. Les plus résignés étaient prêts à voir arriver des projets immobiliers ! Le Plan Local d’Urbanisme annonce que l’espace agricole va céder place à une zone à vocation économique stricte. Nous n’en voulons pas et plaidons, en commission comme au CM, pour la mixité fonctionnelle !

Nous souhaitons que l’enquête publique conforte notre proposition d’un espace mixte, pouvant accueillir à la fois des logements, des services publics et des activités économiques de proximité (commerces, artisanats). Il s’agit de préserver les qualités paysagères et agricoles de cet espace éloigné de la gare et du centre-ville. 

Pour un autre projet dans l’intérêt des Thorigniens

Pendant la campagne, TDS portait un projet de bien être, que nous avions évoqué en réunion publique, ce qui avait fait fortement réagir. Contrairement aux accusations de nos opposants, ce projet n’était pas dans le programme de TDS ! Facile à vérifier. Mais nous l’avions bien évoqué en réunion publique : la création d’une piscine bio, pour le bien-être  de tous, respectant l’environnement et les hommes. Quoi de mieux  pour ceux qui sont allergiques au chlore ou ont des problèmes respiratoires ? Nous avions aussi pensé à y adjoindre une installation de  balnéothérapie,  pour le bien-être de nos seniors mais pas seulement ! 

Une nouvelle piscine est nécessaire sur le territoire de Marne et Gondoire. Pourquoi ne pas l’envisager de ce côté-ci de la Marne. Nous pensons toujours que ce devrait être une ambition pour les maires du secteur. En réunion publique, TDS avait pris l’engagement de promouvoir une piscine bio : une piscine pour tous avec ses bassins de filtration qui auraient permis de garder cette zone verte en point névralgique pour la biodiversité et le confort des riverains. D’autres projets plus ludiques ou d’agriculture biologiques, porteurs d’insertion auraient pu venir s’installer sur cette zone, traversée par la promenade de la Dhuis, et que nous voulons continuer à valoriser tout en la protégeant. 

Avoir des ambitions pour Thorigny passe aujourd’hui par la promotion d’une vie meilleure, la préservation de nos espaces paysagers et agricoles et l’offre de services adaptés à une société qui n’est plus celle  qu’on imaginait au début des années 1980… 

Notre réponse a l’association Chaalis Environnement

Le 13 juin 2020, l’association Chaalis Environnement nous a fait parvenir un courrier pour connaître nos choix et engagements sur le PLU et son devenir, la gestion de l’écosystème et de l’environnement lié à la densification, la gestion de la circulation et du stationnement, l’accueil des enfants de la crèche au lycée.
L’association s’inquiète de la révision du PLU arrivée à son terme et, plus particulièrement, de la mutation du secteur Claye-Chaalis-Madeleine en zone Uom. Elle juge ce statut trop permissif et s’inquiète de plusieurs projets immobiliers portés par des promoteurs dans le quartier.
Les interrogations des résidents de ce quartier proche de la gare  nous permet de présenter clairement les outils dont nous souhaitons doter la commune et les orientations d’aménagement que nous portons depuis plus de six ans maintenant. En toute transparence, voici notre réponse en date du 16 juin 2020.

Continuer la lecture de Notre réponse a l’association Chaalis Environnement

la crise a confirmé le réalisme de notre programme

A Thorigny-sur-Marne, le 15 mars dernier, un électeur sur quatre a voté pour Fabrice Hamelin et la liste Thorigny Démocrate et Solidaire. Dans un contexte d’abstention forte, TDS est la seule des trois listes à voir son électorat progresser par rapport aux résultats obtenus en 2014. Cette belle confiance nous honore. Elle nous oblige.

Magjournal 77, le 2 juin 2020

Continuer la lecture de la crise a confirmé le réalisme de notre programme

LA SEULE ALTERNATIVE !

A Thorigny sur Marne, le 15 mars dernier, 1 électeur sur 4 a voté pour Fabrice Hamelin et la liste Thorigny Démocrate et Solidaire. Dans un contexte d’abstention forte, TDS est la seule des trois listes à voir son électorat progresser par rapport aux résultats obtenus en 2014. Cette belle confiance nous honore. Elle nous oblige.

Dans cette conjoncture si particulière, vous vous êtes déplacé.e.s pour nous faire part de votre volonté de changement. Thorigny n’a que faire d’une révolution de palais. Thorigny a besoin d’élan et de renouvellement. Le 28 juin prochain, comme le 15 mars dernier, TDS sera présente pour offrir la seule alternative crédible à l’équipe sortante.   

Télécharger ici: TDS la seule alternative (512 téléchargements)

La campagne en video

« Le bonheur du poisson rouge » ! Le confinement a permis à l’équipe municipale sortante de relire les propositions formulées par TDS en 2014 et de se lancer ! 

Quand la municipalité sortante profite du confinement pour engager le programme que TDS a proposé pour les muncipales de 2020

Qui sommes-nous ? TDS est une association politique locale présente depuis 2013 dans la vie de la commune

Œuvrer pour l’attractivité et le développement de la ville doit être la priorité de la prochaine municipalité. Il faut pérenniser et prolonger les opportunités offertes par la crise

Un nouveau tract distribué entre les eux tours et de nouvelles propositions pour répondre à la crise de la Covi-19 et à ses conséquences

Le retour à l’école

C’est la question du moment et tout particulièrement pour les municipalités. Les choix diffèrent. Certains refusent d’ouvrir, d’autres s’estiment contraints de le faire.  Des questions et le point sur la controverse et les mises en œuvre. 

 

Le coin des lecteurs

La grande bibliothèque numérique en ligne donne accès à de nombreuses bibliothèques et ouvrages en accès libre (le portail Gallica, le projet Gutenberg…).

Et il y a tellement d’autres superbes initiatives, comme Les Outils Tice (manuels en libre accès, recensement des sites de livres audio… et aussi des BD en ligne gratuites pendant le confinement). C’est top !

Le projet Gutenberg offre des versions électroniques gratuites d’œuvres littéraires. On y trouve la grande littérature mondiale et particulièrement les ouvrages anciens libres de droits.

Le portail Gallica (BNF) donne accès à plusieurs millions de documents consultables et téléchargeables gratuitement : livres, manuscrits, cartes et plans, estampes, photographies, affiches, revues, …

« La pastille antivirus ». En attendant la levée du confinement, un collectif de (petits) éditeurs vous propose de vous aérer l’esprit autour du livre. 8 éditeurs, 45 jours. Le genre de remède qui ne fait que du bien !

Une sélection de livres à écouter spécialement conçue pour les enfants et les ados pour quelques titres. Du premier tome des aventures d’Harry Potter (“L’école des sorciers”), aux Schtroumpfs, jusqu’à Pierre et le loup, …

C’est quoi la Fantasy ? Vous connaissez Tolkien ? C’est un bon début. La suite, grâce à la BNF… 

De facto, le confinement s’apparente à une retraite, certes non choisie, mais qui bouleverse  le rapport au monde et à soi. Paroles d’autrices et d’auteur

12 albums BD à feuilleter gratuitement en ligne ! Boule et Bill, XIII, Long John Silver…

Lire la presse, notamment quand elle parle aux enfants, cela peut aussi aider les parents à (mieux) expliquer aux enfants… L’actualité de la semaine en numérique.

Mon musée virtuel et autres spectacles

Les musées et leurs collections à découvrir depuis la maison ! Tout comme les expositions virtuelles d’Avril 2020 à Paris. Et puis, plein d’autres initiatives, à l’exemple des Barbatrucs de Dorothée Barba sur France Inter. Allez, c’est parti !

Les musées laissent leurs portes ouvertes aux visites virtuelles. On vous a proposé d’aller arpenter les galeries du Louvre ou celles du Getty Museum de Los Angeles. Pourquoi ne pas trouver l’inspiration pour un petit jeu : reconstituer les tableaux chez soi avec les moyens du bord !

17 musées à découvrir dont 5 sont parisiens. Mais ceux d’ Amsterdam, Berlin et Londres sont aussi à portée de clics !

Street Art. Le tour du monde des plus belles œuvres face à la pandémie. De l’Europe à l’Amérique latine, des oeuvres réalisées juste avant les injonctions de confinement. Parce que les rues sont désertées, elles auront peu l’occasion d’être admirées de près,

Confinons-nous, cultivons-nous.  Il fait beau dehors, une grande envie d’aller prendre l’air nous envahit. Mais on est confiné.

Des listes d’activités culturelles gratuites pour aider à rester chez soi.

Pour d’autres spectacles, d’autres évasions (cirque, concert, danse, théâtre…), c’est ici !

 

Le Cirque du Soleil a lancé CirqueConnect. Sur cette plateforme gratuite, petits et grands peuvent retrouver un ensemble de contenus vidéos en ligne. Le Cirque du Soleil vous invite à vous évader !

Le coconfinement à La ferme du Buisson, ça vous dit ?   Des tutos, du cinémaison, etc. etc.

Le « kit de survie musical » en temps de confinement de la Philharmonie de Paris. Plus de 900 concerts sont accessibles ! 

50 concerts du Festival en streaming. Le Montreux Jazz Festival vous offre un peu de sa magie à la maison !