Archives de catégorie : Prise de position

en vert et contre tous

Que TDS soit révolté et le fasse savoir, quitte à aller contre l’opinion générale, ne surprendra personne à Thorigny.  C’est notre moteur depuis presque six ans maintenant. Pourquoi arrêterions-nous ? Par prudence, par calcul, par souci de ne pas nous aliéner tel ou tel ? Il revient à chacun d’exprimer ses agacements, de dénoncer l’à-peu-près de l’action publique et de démasquer les faux-semblants ! Cela est d’autant plus nécessaire lorsqu’il s’agit de la transition écologique et de la manière dont on la mène sur notre territoire. Pour nous, il est évident qu’elle ne peut être que solidaire. Il est évident qu’elle ne peut être que démocratique ! Et, pour cela, son accélération est au cœur de la démarche de TDS !    

Continuer la lecture de en vert et contre tous

Souriez, vous êtes filmés

Ils ont plié. Ils ont cédé ! Des caméras de vidéosurveillance seront finalement installées au centre-ville de Thorigny sur Marne. C’était une des informations distillée lors de la réunion publique consacrée à la revitalisation du centre-ville et depuis relayée avec un grand sourire par la presse locale.

Continuer la lecture de Souriez, vous êtes filmés

Sécurité : Un Hors Série… hors sol

Ils ont donc mis six mois pour rendre des comptes sur l’action communale en matière de sécurité et de tranquillité publiques. Bien sûr, on fait abstraction des gesticulations sécuritaires et de la réunionite aiguë de l’été 2018, à la suite des squats, des bagarres et de la mobilisation de plusieurs quartiers. Mais la municipalité de Thorigny sur Marne a tout de même mis six mois pour sortir un « Hors Série Sécurité 2018 » ! On l’a lu et, en toute honnêteté, on est loin du compte…

Continuer la lecture de Sécurité : Un Hors Série… hors sol

Aménageur maladroit et Acheteur compulsif

Les programmes immobiliers à Thorigny sur Marne défraient la chronique locale l’un après l’autre. Souvenez-vous des débats autour de l’ancienne clinique, du programme réalisé dans le virage de la rue de Claye, des immeubles K&B rue Cornilliot, des projets des bords de Marne. Bientôt, on parlera des promesses d’achat signées par un même promoteur entre la rue Cornilliot et la rue de Claye. Au cours des dernières semaines de 2018, c’est le programme de la rue du Maréchal Gallieni qui a de nouveau fait l’actualité.

Continuer la lecture de Aménageur maladroit et Acheteur compulsif

Une police municipale ?

La mobilisation des riverains de plusieurs quartiers a contraint l’équipe municipale à opérer un virage à 180° sur les polices municipales. Deux policiers municipaux ont été recrutés au cours de l’été. Et l’invention du « pôle protection » a enfin été remisée au rang des fausses bonnes idées ! Pourquoi a-t-il fallu dix ans à l’équipe municipale pour en arriver là ?!

Continuer la lecture de Une police municipale ?

Vers un budget participatif communal ?

 

Le 31 janvier 2014, Le Parisien mettait l’accent sur notre proposition de budget participatif dans l’article qu’il consacrait à la candidature de TDS ! Nous ne pouvons donc que nous réjouir de la volonté de la commune de se lancer enfin dans cette démarche ambitieuse d’un point de vue démocratique.

Continuer la lecture de Vers un budget participatif communal ?

Mon parking en centre-ville : la fausse bonne idée

Déjà tendue comme un élastique vers 2020, l’équipe municipale pensait lancer sa pré-campagne et clore son mandat en reprenant le cœur du projet de TDS en 2014 : la nécessaire revitalisation du centre ancien. Et tant pis si dix années ont été perdues ! Tout le monde s’en sera rendu compte, le lancement est raté. Les squats et les pétitions des riverains ont mis en lumière l’indifférence sécuritaire de la municipalité. Le mirage du pôle protection sans agent de police s’est brutalement dissipé. On a donc assisté à deux mois de rétropédalage sur l’utilité d’une police municipale pour assurer la tranquillité et la sécurité dans la commune. Pour autant, la question de la revitalisation du centre-ville reste entière et a toute sa place sur l’agenda communal.

Continuer la lecture de Mon parking en centre-ville : la fausse bonne idée

2020, c’est demain ! Le VAT lance la campagne !

Peu de Thorigniens lisent le VAT,  nous l’avons donc fait pour vous…  Le Vivre à Thorigny sur Marne (VAT), n°32 du printemps 2018 lance la campagne pour les élections municipales de 2020 ! Est-ce la fonction d’un bulletin d’information municipale ? Pas de notre point de vue. Mais, cela relève de la responsabilité de son directeur de publication. Le lancement de campagne de l’équipe sortante repose, d’une part, sur la revendication d’une collégialité au sein de l’équipe municipale et de son attention à la population et, d’autre part, sur l’usage d’étonnantes approximations…  Continuer la lecture de 2020, c’est demain ! Le VAT lance la campagne !

Misères de la démocratie locale

La culture de la démocratie locale est absente à Thorigny-sur-Marne. Elle a fini par disparaitre avec le renoncement d’une opposition municipale sans influence  et des élus de la majorité muets qui préfèrent s’appuyer sur le travail de quelques professionnels et privilégier la communication à l’information et au débat.

Continuer la lecture de Misères de la démocratie locale

2008-2018. Dix années perdues pour le centre-ville !

Tout avait pourtant bien commencé ! En 2008, le nouveau centre de loisirs ouvrait ; le projet de restaurant scolaire (finalement inauguré en 2014. Ouf !) était lancé dans la foulée. De nouveaux logements, notamment à caractère social, étaient envisagés puis construits. Et, puis patatras, l’équipe majoritaire progressivement délestée de ses membres les plus dynamiques laissait filer le temps, s’assoupissait, à l’image de la ville dortoir que devenait Thorigny. A peine si on jouait aux chaises musicales entre les locaux municipaux : Au revoir la police municipale ! Bonjour le guichet unique !… Et nous y voilà, le deuxième mandat entre dans sa phase terminale ! Certains entrouvrent un œil vers un troisième mandat et, comme sortie du brouillard, l’ardente obligation de « redynamisation du centre-ville » se met à clignoter sur le panneau lumineux qui barre l’entrée de ville.  

Continuer la lecture de 2008-2018. Dix années perdues pour le centre-ville !

Le synthétique, c’est has been !

La question est débattue. A la fin de l’année dernière, la presse a multiplié les articles sur l’impact potentiel des terrains de sports en gazon synthétique sur la santé des utilisateurs. Tout récemment, une étude assure que les terrains synthétique avec du remplissage de billes en caoutchouc ne présente pas de danger pour l’environnement et la santé des joueurs. Mais sachant que les pelouses synthétiques sont des produits créés de toute pièce par le groupe Monsanto, on pensait que la municipalité allait y réfléchir à deux fois avant de miser sur le synthétique ! Et non.

Continuer la lecture de Le synthétique, c’est has been !

Quels enjeux de sécurité routière pour Thorigny sur Marne ?

Lors de l’assemblée du quartier des Vignes, le 22 novembre dernier, les habitants du centre ville ont parlé de stationnement, de circulation et inévitablement de questions de sécurité routière.

Tout le justifie : les vitesses de circulation rue Poincaré, les mauvais stationnements rue de Claye, le développement des modes actifs de mobilité (vélo, marche) et puis les aménagements piétonniers envisagés en centre ville. Par ailleurs, les assemblées de quartier sont un outil essentiel d’alerte sur les situations risquées et les lieux où les accidents ou quasi-accidents se répètent. Rien d’étonnant donc.

Voici quelques éléments de réflexions pour prolonger ces discussions qui ont donné lieu à plusieurs imprécisions et notamment de la part des élus. Or on ne lutte pas bien contre l’insécurité routière avec de mauvais diagnostics.

Continuer la lecture de Quels enjeux de sécurité routière pour Thorigny sur Marne ?

Les grues s’attardent à Thorigny sur Marne…

TDS apporte tout notre soutien à celles et ceux qui refusent une urbanisation galopante aux quatre coins de Thorigny sur Marne. En effet, comme nous ne cessons de le dénoncer depuis plusieurs années, la ville est devenu le terrain de jeux des spéculateurs immobiliers. Les grues non seulement ne migrent plus mais s’installent durablement à Thorigny. Tout cela se fait en mettant en avant la nécessité d’accroître le nombre des logements sociaux ou de fournir aux Thorigniens les logements dont ils ont besoin pour rester vivre dans la commune ! Or, il y a peu de PLAI et l’essentiel des achats relève de l’investissement. Pire, la municipalité n’hésite pas à se défausser de ses responsabilités en dénonçant la Communauté d’Agglomération de Marne et Gondoire. Monsieur le Maire, qui en période de campagne, lance l’appel de la résistance aux Oukazes de la CAMG, se contente piteusement, en dehors des périodes électorales, à faire état de son impuissance. C’est pas moi, c’est eux ! Pendant ce temps, notre ville est devenue un vrai champ de foire, livrée aux spéculateurs, et est de plus en plus défigurée par cet urbanisme qui n’est pas plus maîtrisé aujourd’hui qu’il ne l’était au cours du premier mandat de l’éuipe actuelle ! L’urbanisme aéré est en train de disparaître. C’est pourquoi nous soutenons à TDS celles et ceux qui ont décidé de se battre contre cette urbanisation intensive et appelons à faire signer la pétition en ligne: http:/thorigny en danger.blogspot.fr/

Solidaires et acteurs de notre ville, agissons ensemble !

Un guichet unique : ça sert à quoi ?

cfc897f5824c9279a43a3514e1f40452

Le « guichet unique » de Thorigny sur Marne fêtera sa première année en septembre prochain, l’occasion de revenir sur ce concept et sa mise en oeuvre dans la commune.

L’organisation de guichets uniques n’est pas une innovation, que ce soit au sein de l’administration d’Etat ou au sein des mairies, qui fournissent les services de proximité aux habitants. La mise en place d’un guichet unique répond d’abord à une logique de modernisation de type managérial visant à associer une meilleure satisfaction des usagers à une performance accrue des services municipaux.

Continuer la lecture de Un guichet unique : ça sert à quoi ?

La (pas si grande) consultation. Le Parc des Sports

Les résultats de la (pas si grande) consultation citoyenne.

Parc de sports

345 Thorignien(ne)s de plus de 16 ans se sont déclarés favorables au projet de parc de sports (sic), dont la municipalité s’efforce de faire le coeur de ses réalisations pour 2014-2020.

Rappelons qu’il y a plus de 6300 inscrits sur les listes électorales de Thorigny sur Marne. Mais, on pouvait voter à partir de 16 ans et les non-inscrits, habitants de la commune, le pouvaient aussi. Il y a près de 10 000 habitants à Thorigny sur Marne. Parmi ceux-ci, seuls 651 habitants ont participé à cette consultation !  C’est un échec.

Regardons maintenant plus précisément les résultats sur cette question.

345 réponses sont favorables au Parc des Sports (sur 651 réponses), soit près de 62 % indique-t-on en Mairie ! Non, 345/651, cela fait 52% d’avis favorables chez les participants à la (pas si grande) consultation. En effet, pour obtenir 62% (!), il faut exclure les sans avis (88) et les sans opinion (5).

Il n’y a aucune raison que les réponses « sans avis sur cette question » et les « sans réponse » ne soient pas prises en compte. Ne serait-ce que parce que cela offre un très bon indicateur du fait que les questions sont mal posées et/ou n’ont aucun sens pour ceux à qui il est demandé d’y répondre.

Bref, les chiffres avancés attestent de la manipulation tentée par ceux qui questionnent et, d’autant plus, quand on n’en tient pas compte dans le calcul des taux de réponse !